vendredi 13 avril 2018

PRIX ILAB BRESLAUER POUR LA BIBLIOGRAPHIE 2018

La Bibliophilie en France - Partie 1 de 3 & Le Prix ILAB Breslauer pour la Bibliographie

À l'occasion du Salon International du Livre Antiquaire de Paris 2018, nous souhaitons présenter quelques publications françaises exceptionnelles qui ont été soumises pour le 17ème Prix ILAB Breslauer de Bibliographie 2018.
Publié le 13 Avril 2018
Mellot

Bibliophilie & création littéraire (1830-1920)
by 
Nicolas Malais

Publié par le Cabinet Chaptal en 2017
Nicolas est l'un des plus jeunes membres de l' association des libraires d'antiquaires français, SLAM  et propriétaire de la Librairie Malais à Paris.  

Nicolas Malais, titulaire d'un doctorat en langue française, littérature et livres rares, est également rédacteur en chef de plusieurs publications sur Edmond Rostand et Rémy de Gourmont et professeur à l'Université de l'Ouest de Paris (Master Métiers du livre et de l'édition). 
Malais Le livre veut faire la lumière sur l'importance de la bibliophilie dans la littérature française entre 1830 et 1920. 

Il est divisé en trois parties: la première partie traite de ce que la bibliophilie signifie exactement dans la France du XIXe siècle et met l'accent sur des personnages clés comme Charles Nodier; la deuxième partie traite de la bibliophilie comme source littéraire; la troisième partie analyse le livre comme un objet tel qu'il a été produit et utilisé dans la période entre 1870 et 1920 avec une vue particulière du lien entre les expériences de poètes tels Mallarmé et Apollinaire et la conception de livres. 

Le livre peut être acheté auprès des éditeurs ici. >> Cabinet Chaptal 

 

Les Gardiens de Bibliopolis 
by Jean-Paul Fontaine 

Fontaine
Publié par  L'Hexaèdre à Paris, 2015 
Avec une préface de Yann Sordet, Directeur de la Bibliothèque Mazarine
Le livre s'ouvre sur une préface de Yann Sordet et contient les biographies de 160 bibliophiles français, du XVIe au XXe siècle allant de De Thou à Rahir, avec un focus sur les bibliothèques que ces hommes ont consacrées tant de temps et d'efforts durant leur création de vie. C'est à travers le catalogue de leurs bibliothèques, selon Fontaine, que nous apprenons vraiment à connaître la personnalité et la vie de ces collectionneurs importants. 
L'auteur, médecin, est également connu sous le nom de " Le Bibliophile Rhemus " et gère un blog:  histoire-bibliophilie.blogspot.fr 
Le livre peut être acheté chez les éditeurs ici >> L'Hexaèdre

La Police des métiers du livre à Paris au siècle des Lumières. “Historique des libraires et imprimeurs de Paris existans en 1752” de l’inspecteur Joseph d’Hémery
by Jean-Dominique Mellot, Marie-Claude Felton & Élisabeth Queval

Mellot Le livre, édition critique d'un document extrêmement intéressant, le rapport du policier Joseph d'Hémery, donne un aperçu unique de l'histoire de l'imprimerie et du commerce du livre du Paris du milieu du XVIIIe siècle.
Joseph d'Hémery (1722-1806) était responsable du contrôle et de la censure des librairies et des imprimeries parisiennes entre 1748 et 1773. Ce document extraordinaire est publié avec les annotations de Jean-Dominique Mellot, conservateur à la Bibliothèque Nationale de France ( BnF), l'historienne Marie-Claude Felton et Élisabeth Queval de l'Université de Montréal.
Digne d'une histoire fictive, le personnage de D'Hémery a vécu une vie et une carrière bien réelles au sein de la police de Paris. D'Hémery, homme d'action et d'information, s'est spécialisé dans la surveillance des librairies et des hommes de lettres parisiens. L'histoire des libraires est un document de la grande collection Anisson-Dupéron conservée au Département des Manuscrits de la Bibliothèque Nationale de France. Rarement prolixe et souvent éclairant, c'est un témoignage irremplaçable de la censure et du commerce des libraires et des imprimeurs à Paris au siècle des Lumières. 
Le Prix ILAB Breslauer pour la bibliographie est parrainé par la Ligue internationale des libraires anciens avec le généreux soutien de la  Fondation BH Breslauer .
Ce prix prestigieux dans le domaine des études bibliographiques est décerné tous les quatre ans au travail de référence le plus important dans une sélection de livres savants sur la bibliographie, publiés les années précédentes et soumis au jury du prix.
La  Fondation BHBreslauer,  qui a créé un fonds de dotation depuis 2010, a été créée par le Dr. BH Breslauer, un des libraires les plus reconnus du 20ème siècle, avec un vif intérêt pour la bibliographie et la bibliophilie.
Le jury considère les publications relatives à la bibliographie dans un sens très large allant de la bibliographie textuelle à l'histoire du livre, à la reliure, à la fabrication de papier, aux catalogues de bibliothèques, aux catalogues abrégés d'un seul auteur ou typographe et plus loin. 

mardi 3 avril 2018

Claude-François Maradan (1762-1823), éditeur majeur de l’ère napoléonienne






D’une famille originaire de Cerniat [canton de Fribourg, Suisse], Claude-François Maradan est né à Paris, en 1762. Il fut reçu libraire le 22 décembre 1787, après son apprentissage chez André-Charles Cailleau (1731-1798), imprimeur-libraire installé alors 64 rue Galande [Ve], vis-à-vis de la rue du Fouarre.
Il ouvrit sa librairie l’année suivante. Malgré des débuts difficiles, marqués par deux faillites - le 24 avril 1790 et le 2 novembre 1803 -, il s’imposa comme un des éditeurs les plus importants des périodes révolutionnaire et impériale. Son frère cadet, François Maradan (1766-1818), exécuta pour lui quelques gravures. Breveté le 1er octobre 1812, son activité se ralentit sous la Restauration.



Le 18 germinal An II [7 avril 1794], il avait épousé la belle Jeanne-Sophie Forest (1760-1817), qui avait eu tant de succès, jusqu’en 1784, dans la troupe de comédiens de Jean-Baptiste Nicolet, au Théâtre des Grands Danseurs du Roi, boulevard du Temple [Théâtre de la Gaîté en 1792, détruit en 1862].  

Spécialisé dans la traduction d’œuvres britanniques et allemandes, dans l’impression des pièces de théâtre et dans les ouvrages pour cabinets de lecture, Maradan connut plusieurs adresses successives.

Dès 1788, il exerça 33 rue des Noyers [Ve, absorbée par le boulevard Saint-Germain en 1855], près de la chapelle Saint-Yves [démolie en 1796], en face de l’imprimerie de la veuve de Jacques-François Valade.


Relation des îles Pelew, situées dans la partie occidentale de l’océan pacifique […]. Traduit de l’anglois, de George Keate, écuyer, membre de la Société royale, et de celle des Antiquaires (Paris, Le Jay fils, rue de l’Échelle Saint-Honoré, et Maradan, 33 rue des Noyers, 1788, 2 vol. in-8, 17 gravures).


Tableau du nouveau Palais-Royal [Mayeur de Saint-Paul] (Londres, et se trouve à Paris, Maradan, 33 rue des Noyers, 1788, 2 parties en 2 vol. in-12, 2 pl.).
Les Contes de mon bisaïeul, tirés des Annales secrètes de la cour de Thémis (Lausanne, et se trouve à Paris, Maradan, 33 rue des Noyers, 1788, 2 vol. in-12).
Fragmens de lettres originales de Madame Charlotte-Élizabeth de Bavière, veuve de Monsieur, frère unique de Louis XIV (Hambourg, et se trouve à Paris, Maradan, 33 rue des Noyers, 1788, 2 vol. in-12).
Réflexions sur les immunités ecclésiastiques […]. Par M. C*** [Chas], avocat, & M. l’abbé de M*** [Montignot] (Paris, Maradan, 33 rue des Noyers, 1788, in-8).
Le Tartare à Paris, par M. l’Abbé A*** [André] (Paris, Maradan, 33 rue des Noyers, 1788, in-8).
Éloge philosophique de l’impertinence. Ouvrage posthume de M. de La Bractéole [Maimieux] (Abdère, et se trouve à Paris, Maradan, 33 rue des Noyers, 1788, in-8).
Édouard et Sophie. Roman traduit de l’anglois (Londres, et se trouve à Paris, De Senne, Palais-Royal ; De Senne, Luxembourg ; Maradan, 33 rue des Noyers, 1788, 2 parties en 1 vol. in-12).
Lettre au peuple, ou Projet d’une caisse patriotique ; par une citoyenne [Olympe de Gouges] (Vienne, et se trouve à Paris, Maradan, 33 rue des Noyers, et les marchands de nouveautés, 1788, in-8).
La Femme infidelle [Rétif de la Bretonne] (La Haye, et se trouve à Paris, Maradan, 33 rue des Noyers, 1788, 4 parties en 4 vol. in-12).

Observations sur le commerce des États d’Amérique, par Jean Lord Sheffield (Londres, et se trouve à Paris, Le Jay fils, rue de l’Échelle Saint-Honoré, et Maradan, 33 rue des Noyers, 1789, in-8).
Essai sur l’histoire des comices de Rome, des états-généraux de la France, et du parlement d’Angleterre […]. Par M. *** [Gudin de La Brenellerie] (Philadelphie, et se trouve à Paris, Maradan, 33 rue des Noyers, 1789, 3 vol. in-8).
Exposition des objets discutés dans les états-généraux de France […]. Par M. le marquis de S.***** [Sérent] (Londres, et se trouve à Paris, Maradan, 33 rue des Noyers, 1789, in-8).


Aérostat dirigeable à volonté. Par M. le baron Scott, capitaine de Dragons (Paris, Maradan, 33 rue des Noyers, 1789, in-8, 2 pl.).

Les Délassemens de l’homme de goût, ou Mélange de contes moraux (Paris, Maradan, 33 rue des Noyers, 1789, in-12).


Le Parisien à Londres, ou Avis aux Français qui vont en Angleterre […]. Par M. Decremps (Amsterdam, et se trouve à Paris, Maradan, 33 rue des Noyers, 1789, 2 parties en 1 vol. in-12, 6 pl. et 1 plan de Londres).
Ingénue Saxancour, ou la Femme séparée […] : écrite par elle-même [Rétif de la Bretonne] (Liège, et se trouve à Paris, Maradan, 33 rue des Noyers, 1789, 3 parties en 3 vol. in-12).
Le Thesmographe, ou Idées d’un honnête-homme, sur un projet de règlement, proposé à toutes les nations de l’Europe, pour opérer une réforme générale des loix [Rétif de la Bretonne] (La-Haie, Gosse-Junior & Changuion, et se trouve à Paris, Maradan, 33 rue des-Noyers, 1789, 2 parties en 1 vol. in-8).

À tous les commerçans français, avant la prochaine assemblée des états-généraux […]. Traduction libre de l’anglais (Londres, et se trouve à Paris, Maradan, 33 rue des Noyers ; et à Pâques, rue Saint-André-des-Arts, hôtel de Châteauvieux, 1789, in-8).


En avril 1789, il déménagea au 42 rue Saint-André-des-Arts, en l’hôtel de Châteauvieux [49 rue Saint-André-des-Arts, VIe].

Journal de la ville, puis Journal de la ville et des provinces, ou Le Modérateur (Paris, Maradan, rue Saint-André-des-Arts, hôtel Château-vieux, 1789-1790, in-8, puis in-4).

Recueil des pièces les plus intéressantes, concernant les troubles qui règnent actuellement en France (Paris, Maradan, rue St. André-des-Arts, août 1789, 2 parties en 1 vol. in-8).
Miss Courtenay, ou les Épreuves du malheur ; traduction libre de l’anglois (Paris, Maradan, rue Saint-André-des-Arcs, Hôtel de Château-Vieux, 1789, 2 vol. in-12).
Description de la Nigritie. Par M. P. D. P. [Pruneau de Pommegorge] Ancien conseiller au Conseil souverain du Sénégal (Amsterdam, et se trouve à Paris, Maradan, rue Saint-André-des-Arcs, Hôtel de Château-Vieux, 1789, in-8, 2 cartes).
Angleterre ancienne, ou Tableau des mœurs, usages, armes, habillemens, &c. des anciens habitans de l’Angleterre […]. Ouvrage traduit de l’anglois de M. Joseph Strutt, par M. B*** [Boulard] (Paris, Maradan, Hôtel de Château-vieux, rue Saint-André-des-Arcs, 1789, 2 vol. in-4, 67 pl.).
Anecdote moderne, historique françoise, et relative aux circonstances présentes ; avec quelques poésies légères. Par M. de La Place (Paris, Maradan, rue St. André-des-Arts, Hôtel de Château-vieux, 1789, in-8).
Voyages de M. P. S. [Peter-Simon] Pallas, en différentes provinces de l’empire de Russie, et dans l’Asie septentrionale ; traduits de l’allemand, par M. Gauthier de La Peyronie, commis des Affaires étrangères (Paris, Maradan, hôtel de Château-Vieux, rue Saint-André-des-Arts [t. I-t. II, 1789] et 9 rue du Cimetière Saint-André-des-Arts [t. III-t. VI, 1793], 1789-1793, 5 vol. in-4 et 1 atlas in-fol.).
Tactique prussienne, ou Systême militaire de la Prusse, orné du portrait du roi de Prusse, avec 93 planches [major Mauvillon et comte de Mirabeau] (Paris, Maradan, rue Saint-André-des-Arcs, Hôtel de Château-vieux, 1789, 2 vol. in-4).
Voyage en Crimée et à Constantinople, en 1786. Par Miladi Craven. Traduit de l’anglois, par M. Guédon de Berchère, notaire à Londres (Londres, et se trouve à Paris, Maradan, rue St. André-des-Arcs, Hôtel de Château-Vieux, 1789, in-8, cartes et gravures).
Vie publique et privée de Charles Gravier, comte de Vergennes, ministre d’État […]. Par monsieur de Mayer (Paris, Maradan, rue Saint-André-des-Arcs, hôtel de Château-Vieux, 1789, in-8).
Histoire littéraire du Moyen Âge [James Harris] (Paris, Maradan, 42 rue S.-André-des-Arcs, Hôtel Châteauvieux, 1789, in-12).
Morceaux choisis du Rambler, ou du Rodeur […], traduit de l’anglois de Johnson (Paris, Maradan, 42 rue S.-André-des-Arcs, Hôtel Châteauvieux, 1789, in-8).
Voyage autour du monde, et principalement à la côte nord-ouest de l’Amérique […] ; par le capitaine George Dixon. Traduit de l’anglois, par M. Lebas (Paris, Maradan, Hôtel de Château-Vieux, rue Saint-André-des-Arcs, 1789, in-4).
Tableau des progrès de la société en Europe, traduit de l’anglois de Gilbert Stuart (Paris, Maradan, Hôtel de Châteauvieux, rue Saint-André-des-Arcs, 1789, 2 vol. in-8).

Abrégé des études de l’homme fait, en faveur de l’homme à former, dédié aux représentans de la nation. Par M. Leclerc, écuyer, chevalier de l’Ordre du Roi (Paris, Maradan, rue St.-André-des-Arcs, Hôtel de Châteauvieux, 1789, 2 vol. in-8).
Histoire d’Angleterre, depuis la première descente de Jules-César […], par Robert Henry, l’un des ministres d’Édimbourg ; traduite par A.-M.-H. [Antoine-Marie-Henri] Boulard (Paris, Maradan, 1789 [t. I-t. II], 2 vol. in-4, fig. ; Paris, Maradan, 9 rue du Cimetière-André-des-Arts, 1792 [t. III], 1 vol. in-4, fig.), traduite par A.-M.-S. Cantwel (Paris, Maradan, 9 rue du Cimetière-André-des-Arts, 1792 [t. IV-t. V], 2 vol. in-4, fig.) et traduite par le cit. Cantwel (Paris, Maradan, 9 rue du Cimetière-André-des-Arts, An IV-1796 [t. VI], 1 vol. in-4, fig.).
Anecdotes historiques, littéraires et critiques, sur la médecine, la chirurgie, & la pharmacie [Pierre Sue] (Bruxelles, Veuve Dujardin, et se trouve à Paris, Maradan, rue Saint-André-des-Arts, Hôtel de Château-Vieux, 1789, 2 vol. in-12).
L’Homme au masque de fer dévoilé, d’après une note trouvée dans les papiers de la Bastille (Paris, Maradan, rue Saint-André-des-Arts, Hôtel de Château-vieux, s. d. [1789], in-8).

Le Réveil d’Épiménide, à Paris, comédie en un acte, en vers. Par M. de Flins (Paris, Maradan, rue Saint-André-des-Arcs, Hôtel de Château-Vieux ; Nantes, Louis ; Bruxelles, Le Charlier, successeur de Dujardin, 1790, in-8).
Les Dangers de l’opinion, drame en cinq actes, en vers […]. Par J. L. Laya (Paris, Maradan, rue Saint-André-des-Arcs, hôtel de Château-vieux, 1790, in-8).
Recherches sur les cours et les procédures criminelles d’Angleterre […]. Par M. Verninac-Saint-Maur, conseiller au Châtelet (Paris, Maradan, hôtel de Château-Vieux, rue Saint-André-des-Arcs, 1790, in-8).


Le Paresseux, par le Docteur Johnson ; traduit de l’anglois par M. Varney (Paris, Maradan, Hôtel de Châteauvieux, rue Saint-André-des-Arcs, 1790, 2 vol. in-8).
Discussions importantes, débatues [sic] au parlement d’Angleterre, par les plus célèbres orateurs, depuis trente ans […]. Ouvrage traduit de l’anglais (Paris, Maradan & Perlet, hôtel de Châteauvieux, rue S. André des Arcs, 1790, 4 vol. in-8).

Traité des maladies périodiques sans fièvre ; ou Histoire de ces maladies […] ; par M. Frédéric-Casimir Medicus, médecin de la garnison de Manheim […]. Traduit de l’allemand. Par M. Lefebvre de Villebrune (Paris, Maradan & Perlet, hôtel de Châteauvieux, rue Saint-André-des-Aarcs [sic], 1790, in-12).


Histoire de la vie et de la mort de Bianca Capello, noble vénitienne, et grande-duchesse de Toscane [traduit de l’allemand de Meissner par le marquis de Luchet] (Paris, Maradan, Hôtel de Château-Vieux, rue Saint-André-des-Arts, 1790, 3 vol. in-12, pl.).

Jean Calas, tragédie en cinq actes, en vers […]. Par J. L. Laya (Paris, Maradan et Perlet, rue Saint-André-des-Arts, hôtel de Château-vieux, 1791, in-8).
Supplément au Contract social […]. Par P. Ph. [Paul-Philippe] Gudin (Paris, Maradan et Perlet, rue Saint-André-des-Arts, hôtel de Château-Vieux, 1791, in-8).
État des prisons, des hôpitaux et des maisons de force ; par John Howard. Traduit de l’anglois [par mademoiselle de Keralio] (Paris, Maradan, rue Saint-André-des-Arcs, hôtel de Château-vieux, 1791, 2 vol. in-8, 19 grav. et 5 pl.).

En 1791, Maradan déménagea au 9 rue du Cimetière-Saint-André-des-Arts [rue Suger, VIe]. 


Œuvres de Moncrif, membre de l’Académie françoise […]. Nouvelle édition, augmentée de l’Histoire des chats (Paris, Maradan, 9 rue du Cimetière Saint-André-des-Arts, 1791, 2 vol. in-8, fig.).
Petit-Jacques et Georgette, ou les Petits Montagnards auvergnats ; par l’auteur de Lolotte et Fanfan, et d’Alexis ou la Maisonnette dans les bois [Ducray-Duminil] (Paris, Maradan, 9 rue du Cimetière St. André-des-Arts ; Perlet, rue St. André-des-Arts, hôtel de Châteauvieux ; Blanchon, 12 rue St. André-des-Arts ; Genève, Barde, Manget et Comp. ; Bruxelles, Le Charlier, 1791, 4 vol. in-12, fig.). 
Abdélazis et Zuleima, tragédie en cinq actes et en vers, par M. de Murville (Paris, Maradan, 19 [sic] rue du Cimetière-Saint-André-des-Arcs, s. d. [1791], in-8).

Mémoires historiques, sur la guerre que les François ont soutenue en Allemagne depuis 1757 jusqu’en 1762 ; par M. de Bourcet, lieutenant-général des armées du Roi (Paris, Maradan, 9 rue du Cimetière Saint-André, 1792, 3 vol. in-8).

Marius à Minturnes, tragédie en trois actes […]. Par le citoyen Arnault (Paris, Maradan, 9 rue du Cimetière André-des-Arcs, An II [1793], in-8).
Le Conciliateur, ou l’Homme aimable, comédie en cinq actes et en vers […]. Par Charles-Albert Demoustier (Paris, Maradan, 9 rue du Cimetière André-des-Arcs, et Desesne [sic], maison Égalité, An II [1793], in-8). 
Le Vieux Célibataire, comédie en cinq actes et en vers, par le citoyen Collin-Harleville (Paris, Maradan, 9 rue du Cimetière-Saint-André-des-Arts, An II [1793], in-8).  
Robert chef de brigands. Drame en cinq actes, en prose. Imité de l’allemand. Par le citoyen La Martelière (Paris, Maradan, 9 rue du Cimetière St. André-des-Arcs, et Barba, palais de l’Égalité, galerie vitrée, 1793, in-8).
Le Tribunal redoutable, ou la Suite de Robert chef de brigands. Drame en cinq actes, en prose. Par le citoyen La Martelière (Paris, Maradan, 9 rue du Cimetière St. André-des-Arcs, et Barba, palais de l’Égalité, galerie vitrée, 1793, in-8).
L’Autre Tartuffe, ou la Mère coupable, drame moral en cinq actes [Beaumarchais] (Paris, Maradan, 9 rue du Cimetière André-des-Arts, An II [1793], in-8).
Le Siège de Lille, ou Cécile et Julien, comédie, en trois actes, et en prose, mêlée de chants. Paroles du citoyen Joigny ; musique du citoyen Trial fils (Paris, Maradan, 9 rue du Cimetière S. André, et Lille, Deperne, 175 rue Neuve, An II [1793], in-8).
Catherine, ou la Belle Fermière, comédie en trois actes et en prose, mêlée de chant. Paroles et musique de Julie Candeille (Paris, Maradan, 9 rue du Cimetière-André-des-Arts, 1793, in-8).
L’Ami des lois, comédie en cinq actes, en vers […]. Par le citoyen Laya (Paris, Maradan, 9 rue du Cimiteère [sic] Saint-André-des-Arcs, et Lepetit, 32 quai des Augustins, 1793, in-8).  
Le Siège de Thionville, drame lyrique, en deux actes. Paroles des citoyens Saulnier et Dutilh. Musique du citoyen L. Jadin (Paris, Maradan, 9 rue du Cimetière Saint-André-des-Arts, s. d. [1793], in-8).
Le Modéré, comédie en un acte et en vers, par le citoyen Dugazon (Paris, Maradan, 9 rue du Cimetière-Saint-André-des-Arcs, An II [1793], in-8).
La Veuve du républicain, ou le Calomniateur, comédie en trois actes et en vers, par le citoyen Lesur (Paris, Maradan, 9 rue du Cimetière-Saint-André-des-Arts, An II [1793], in-8).
Marat dans le souterrain des Cordeliers, ou la Journée du 10 août, fait historique en deux actes ; par le citoyen Mathelin (Paris, Maradan, 9 rue du Cimetière-Saint-André-des-Arts, An II [1793], in-8).


Recherches sur les causes des principaux faits physiques […]. Par J. B. Lamarck, professeur de zoologie au Museum national d’histoire naturelle (Paris, Maradan, 9 rue du Cimetière-André-des-Arts, An II [1793], 2 vol. in-8, 1 pl.).
Voyages en Guinée et dans les îles Caraïbes en Amérique, par Paul Erdman Isert, ci-devant médecin-inspecteur de S. M. danoise, dans ses possessions en Afrique […]. Traduits de l’allemand (Paris, Maradan, 9 rue du Cimetière Saint André, 1793, in-8, fig.).


Histoire de la galanterie chez les différens peuples [Chaussard] (Paris, Maradan, 9 rue du Cimetière St André-des-Arcs, 1793, 2 vol. in-18, fig.).
Description du Pégu et de l’isle de Céylan […] ; par W. Hunter, Chr. Wolf & Eschelskroon ; traduite de l’anglois & de l’allemand par L. L*** [Louis Langlès] (Paris, Maradan, 9 rue du Cimetière-St. André-des-Arcs, 1793, in-8).
L’Ami du peuple, ou les Intrigans démasqués, comédie en trois actes, en vers […]. Par le citoyen Cammaille-S.-Aubin (Paris, Maradan, 9 rue du Cimetière S. André-des-Arcs, 1793, in-8).
Précis historique et chronologique sur le droit romain […] ; traduit de l’anglois d’Alexandre C. Schomberg, membre du collège de la Madeleine d’Oxford, par A. M. H. [Antoine-Marie-Henri] Boulard, notaire (Paris, Maradan, 9 rue du Cimetierre [sic] Saint-André, et Harvant, rue de la Monnoie, vis-à-vis la rue Boucher, 1793, in-8).
De la naissance et de la chute des anciennes républiques. Traduit de l’anglois. Par le citoyen Cantwel (Paris, Maradan, 9 rue du Cimetière-Saint-André-des-Arcs, 1793, in-8).
Portrait de Marat, par P. F. N. [Philippe-François-Nazaire] Fabre d’Églantine, représentant du peuple, député de Paris à la Convention nationale (Paris, Maradan, 9 rue du Cimetière-Saint-André-des-Arts, An II [1793], in-8).

Dissertation historique sur l’ancienne constitution des germains, saxons, et habitans de la Grande-Bretagne […] : traduit de feu Gilbert Stuart ; par A. M. H. B. [Antoine-Marie-Henri Boulard] (Paris, Maradan, 9 rue du Cimetière-Saint-André, An II, 4e mois [pluviôse] [1794, janvier], in-8).
Épicharis et Néron, ou Conspiration pour la liberté, tragédie en cinq actes et en vers […]. Par Legouvé, citoyen français (Paris, Maradan, 9 rue du Cimetière André-des-Arcs, An II [1794], in-8). 
Wenzel ou le Magistrat du peuple, opéra en trois actes […]. Paroles de Pillet : musique de la Durner (Paris, Maradan, 9 rue du Cimetière-André-des-Arts, An II [1794], in-8).    
Mélidore et Phrosine, drame lyrique en trois actes, paroles du citoyen Arnault, musique du citoyen Méhul (Paris, Maradan, 9 rue du Cimetière-André-des-Arts, An II [1794], in-8).     
L’Enfance de Jean-Jacques Rousseau, comédie en un acte, mêlée de musique […]. Les paroles sont d’Andrieux : la musique est de d’Alayrac (Paris, Maradan, 9 rue du Cimetière-Saint-André-des-Arts, An II [1794], in-8).
Les Épreuves du républicain, ou l’Amour de la patrie, essai patriotique, en trois actes, mêlés de chants ; paroles du citoyen Marie Laugier, musique du citoyen Champein (Paris, Maradan, 9 rue du Cimetière-André-des-Arts, An II [1794], in-8). 

Le Divorce, comédie en deux actes, en vers. Par le citoyen Demoustier (Paris, Maradan, 9 rue du Cimetière-André-des-Arts, An III [1794], in-8).   

Les Femmes, comédie en trois actes et en vers […]. Par C. A. [Charles-Albert] Demoustier (Paris, Maradan, 9 rue du Cimetière André-des-Arcs, An III [1794], in-8).
Notice sur la vie de Sieyes, membre de la première Assemblée nationale et de la Convention (Suisse, et se trouve à Paris, Maradan, 9 rue du Cimetière-André-des-Arts, An III [1794], in-8).  
Le Conteur, ou les Deux Postes, comédie en trois actes, en prose […]. Par L. B. Picard (Paris, Maradan, 9 rue du Cimetière-André-des-Arts, An III [1794], in-8).  
Callias, ou Nature et patrie, drame héroïque en un acte et en vers, mêlé de musique […]. Paroles du cit. Hoffman, musique du cit. Grétry (Paris, Maradan, 9 rue du Cimetière-André-des-Arts, An III [1794], in-8).
De l’économie politique moderne. Discours fondamental sur la population. Par Herrenschwand (Paris, Maradan, 9 rue du Cimetière André-des-Arts, An III [1794], in-8).

Les Détenus, ou Cange, commissionnaire de Lazare, fait historique en un acte et en prose, mêlé d’ariettes […]. Paroles de B. J. Marsollier, musique de Dalayrac (Paris, Maradan, 9 rue du Cimetière-André-des-Arts, An III [1794], in-8).  
Le Commissionnaire, comédie en deux actes, en prose ; par J. Candeille (Paris, Maradan, 9 rue du Cimetière-André-des-Arts, An III [1794], in-8).

Histoire de la décadence et de la chute de l’empire romain. Traduite de l’anglois de M. Gibbon (Paris, Maradan, 9 rue du Cimetière André des Arts, An III- 1794 / An IV-1795, 18 vol. in-8).

Le Banquier, ou le Négociant de Genève, comédie en trois actes et en vers libres. Par le citoyen Lombard de Langres (Paris, Maradan, 9 rue du Cimetière-André-des-Arts, An III [1795], in-8).
La Perruque blonde, comédie en un acte et en prose ; par L. B. Picard (Paris, Maradan, 9 rue du Cimetière-André-des-Arts, An III [1795], in-8).
Timoléon, tragédie en trois actes, avec des chœurs, par Marie-Joseph Chénier, député à la Convention nationale ; musique de Méhul (Paris, Maradan, 9 rue du Cimetière André-des-Arcs, et Desenne, 1 et 2 Maison Égalité, An III [1795], in-8).
Œuvres politiques de M. le comte de Hertzberg, ministre de S. M. le roi de Prusse (Berlin, et se trouve à Paris, Maradan, 9 rue du Cimetière André-des-Arcs, An III-1795, 3 vol. in-8).
Renseignemens sur l’Amérique. Rassemblés par Thomas Cooper, ci-devant de Manchester. Traduits de l’anglois (Paris, Maradan, 9 rue du Cimetière-André-des-Arts, An III-1795, in-8, 1 carte).


Librairie Amélie Sourget, 8.500 €

Théorie de la Terre ; par Jean-Claude Delamétherie (Paris, Maradan, 9 rue du Cimetière André-des-Arcs, An III-1795, 3 vol. in-8, 1 portrait et 7 pl.).

Coll. BnF

Testament d’un électeur de Paris. Par Louis-Abel Beffroy-Reigny (dit le Cousin Jacques) (Paris, Mayeur, 9 cour Mandar ; De Senne, jardin Égalité ; Belin, rue Saint-Jacques ; Maradan, rue du Cimetière Saint-André-des-Arts ; bureau du Courier de la Librairie, coin des rues du Marché-Neuf & du Marché Palu ; Maison Brasier & compagnie, 9 quai Voltaire, An IV, in-8, portrait).



La Jérusalem délivrée, en vers français. Par L. P. M. F. [Louis-Pierre-Marie-François] Baour-Lormian (Paris, L’Auteur, 22 rue du Mail, maison de Portugal, et Maradan, 9 rue du Cimetière-André-des-Arts, An IV-1796, 2 vol. in-8).
Le Synode conjugal, ou Aloïsia sacra, recueil de conférences fait et mis au jour par Charles Bonaventure, ex-récollet (Paris, Maradan, 9 rue du Cimetière-André-des-Arts, An IV [1796], 2 parties en 1 vol. in-12).
Philosophie médicale, ou Principes fondamentaux de la science et de l’art de maintenir et de rétablir la santé de l’homme. Par le Docteur Lafon, ancien médecin de l’Hôtel-Dieu de Bordeaux (Paris, Maradan, 9 rue du Cimetière-André-des-Arts, An V-1796, in-8).

De la situation intérieure de la République. Par Charles Theremin, citoyen français, fils de Protestant sorti de France pour cause de religion (Paris, Maradan, 9 rue du Cimetière-André-des-Arts, et Desenne, 1 et 2 Palais-Égalité, pluviôse An V [janvier 1797], in-8).
Henry. Traduction de l’anglais [Cumberland, trad. Ducos] (Paris, Maradan, 9 rue du Cimetière André-des-Arts, An V-1797, 4 vol. in-12).



Le Moine, traduit de l’anglais (Paris, Maradan, 9 rue du Cimetière André-des-Arts, An V-1797, 4 tomes en 2 vol. in-16, 4 front.).
Édouard, ou l’Enfant retrouvé. Traduit de l’anglais (Paris, Maradan, 9 rue du Cimetière-André-des-Arts, An V-1797, 3 vol. in-12).

Camilla, ou la Peinture de la jeunesse, traduit de l’anglais de miss Burney, auteur de Cécilia et d’Évélina (Paris, Maradan, 9 Cimetière-André-des-Arts, et Gide, 547 place Sulpice, au grand Balcon, An V-1797, 5 vol. in-12).
Histoire philosophique de la révolution de France ; par Antoine-Fantin Desodoards, citoyen français. Nouvelle édition (Paris, Bureau du Journal de Perlet, maison Château-vieux, 41 rue André-des-Arts ; Maradan, 9 rue du Cimetière André-des-Arts ; et Marchands de nouveautés, An V-1797, 4 vol. in-8).

Zéphyre, ou le Berceau de Flore, roman imité du grec par S… [Sanchamau] (Paris, Maradan, 9 rue du Cimetière André-des-Arcs, An V-1797, in-18).

Les Conversations amusantes ; par madame de F***, chanoinesse de *** (Paris, Maradan, 9 rue du Cimetière-André-des-Arts, An VI [1797], 3 vol. in-18).
Jemmy et Sophie, ou les Méprises de l’amour. Traduit de l’anglais. Par L. M*** (Paris, Maradan, 9 rue du Cimetière André-des-Arts, An VI [1797], 2 vol. in-18).
Le Château mystérieux, ou l’Héritier orphelin ; roman, traduit de l’anglais par P. F. Henry (Paris, Maradan, 9 rue du Cimetière-André-des-Arts, An VI [1797], 2 vol. in-12, fig.).
Anna, ou l’Héritière galloise : traduit de l’anglais sur la quatrième édition (Paris, Maradan, 9 rue du Cimetière-André-des-Arts, An VI [1797], 4 vol. in-12).
Nouveaux principes de géologie, comparés et opposés à ceux des philosophes anciens et modernes […] : ou Manière plus simple d’observer et d’expliquer, l’un par l’autre, les principaux faits naturels ; avec un Abrégé de la géologie nouvelle. Par P. Bertrand, inspecteur-général des Ponts et Chaussées (Paris, L’Auteur, 35 rue Apolline, et Maradan, 9 rue du Cimetière-André-des-Arts, An VI-1797, in-8).
Nosographie philosophique, ou la Méthode de l’analyse appliquée à la médecine ; par Ph. Pinel, médecin de l’Hospice national de la Salpêtrière, et professeur à l’École de médecine de Paris (Imprimerie de Crapelet, Paris, Maradan, 9 rue du Cimetière-André-des-Arts, An VI [1797], 2 vol. in-8).
Adèle de Senange, ou Lettres de Lord Sydenham (Paris, Maradan, 9 rue du Cimetière-André-des-Arts, An VI [1797], 2 vol. in-12).

Étrennes d’un habitant du Pays-de-Vaud à ses concitoyens [Constant de Rebecque] (Paris, Maradan, Premier Janvier 1798, in-8).
La Femme de bon sens, ou la Prisonnière de Bohême : traduction de l’anglais par B. Ducos, traducteur de Henry (Paris, Maradan, 9 rue du Cimetière-André-des-Arts, An VI-1798, 3 vol. in-12, fig.).
L’Italien, ou le Confessionnal des Pénitens noirs. Par Anne Radcliffe […]. Traduit par Morellet (Paris, Maradan, 9 rue du Cimetière-André-des-Arts, An VI-1798, 3 vol. in-12, fig.).
L’Abbaye de Grasville : traduction de l’anglais par B. Ducos (Paris, Maradan, 9 rue du Cimetière-André-des-Arts, An VI-1798, 3 vol. in-12, fig.).



Julia, ou les Souterrains de Mazzini ; par Anne Radcliffe. Traduit de l’anglais sur la seconde édition (Paris, Maradan, 9 rue du Cimetière André-des-Arts, An VI-1798, 2 vol. in-12, fig.).
Les Mystères d’Udolphe, par Anne Radcliffe : traduit de l’anglois sur la troisième édition, par Victorine de Chastenay (Paris, Maradan, 9 rue du Cimetière-André-des-Arts, An VI-1798, 4 vol. in-12, fig.).
Les Trois Frères, ou Lydia Churchill, par Charlotte Bournon-Malarme, de l’académie des Arcades de Rome (Paris, Maradan, 9 rue du Cimetière-André-des-Arts, An VI-1798, 2 vol. in-8, fig.).


Maria, ou le Malheur d’être femme, ouvrage posthume de Mary Wollstonecraft Godwin : imité de l’anglais par B. Ducos (Paris, Maradan, 9 rue du Cimetière André-des-Arts, An VI-1798, in-12, portrait).
Les Aventures de Hugues Trévor, ou le Gil Blas anglais, par Thomas Holcroft [Thomas Holerost, t. II]. Traduit de l’anglais par le Cit. Cantwell (Paris, Maradan, 9 rue du Cimetière-André-des-Arts, An VI-1798, 4 vol. in-12, fig.).


Jacques le Fataliste et son maître, par Diderot (Paris, Maradan, 9 rue du Cimetière André-des-Arts, An VI-1798, 2 vol. in-12, fig.).
La Forêt, ou l’Abbaye de Saint-Clair, par Anne Radcliffe. Traduit de l’anglais sur la seconde édition (Paris, Maradan, 9 rue du Cimetière André-des-Arts, An VI-1798, 4 vol. in-12, fig.).
Mémoires de la Société médicale d’émulation, séante à l’École de médecine de Paris ; pour l’an Ve de la République (1797 v. st.) (Paris, Maradan, 9 rue du Cimetière André-des-Arts, An VI-1798, in-8, 1 pl.).


La Dot de Suzette, ou Histoire de Mme de Senneterre, racontée par elle-même [Fiévée] (Paris, Maradan, 9 rue du Cimetière-André-des-Arts, An VI [1798], in-12, fig.).

En 1798, Maradan déménagea au 16 rue Pavée-Saint-André-des-Arts [rue Séguier, VIe]. 

Charles de Rosenfeld, ou l’Aveugle inconsolable d’avoir cessé de l’être. Histoire allemande. Par l’auteur des Mémoires du comte de Saint-Méran (Paris, Maradan, 9 rue du Cimetière-André-des-Arts [sic], An VII [1798], 3 vol. in-12, fig.).
Adolphe et Clara, ou les Deux Prisonniers, comédie en un acte et en prose, mêlée d’ariettes. Paroles de B. J. Marsollier. Musique du citoyen Dalayrac (Paris, Maradan, 9 rue du Cimetière-Saint-André-des-Arts [sic], An VII [1798], in-8).
La Cantatrice par infortune, ou les Aventures de madame de N …. N …. écrites par elle-même (Paris, Maradan, 16 rue Pavée, près celle André-des-Arcs, An VII [1798], 3 vol. in-12, fig.).
Les Contradictions, ou ce qui peut en arriver [Madame Guizot] (Paris, Maradan, 16 rue Pavée, près celle André-des-Arcs, An VII [1798], in-12, fig.).
Anzoletta Zadoski, traduit de l’anglais, de l’auteur de Georgina (Paris, Maradan, 16 rue Pavée, près celle André-des-Arts, An VII [1798], 2 vol. in-12, fig.).
Le Jeune Sauvage dans la société. Par Augustin Lejeune (Paris, Maradan, 16 rue Pavée, près celle André-des-Arcs, An VII [1798], in-12, fig.).
Arundel, par R. Cumberland, auteur de Henry : traduit de l’anglais par B. Ducos (Paris, Maradan, 16 rue Pavée, près celle André-des-Arcs, An VII [1798], 2 vol. in-12, fig.).


Théobald Leymour, ou la Maison murée ; par Charlotte Bournon-Malarme, académicienne (Paris, Maradan, 16 rue Pavée-André-des-Arts, An VII [1798], 3 vol. in-12, fig.).
La Science des jeunes négocians et teneurs de livres ; ou Cours complet d’instructions élémentaires sur les opérations du commerce en marchandises et banque […]. Par P. J. Migneret, ancien professeur de mathématiques, & teneur de livres (Paris, Richard, Caille & Ravier, 11 rue Haute-feuille, au coin de celle Serpente, et Maradan, 16 rue Pavée André-des-Arcs, An VII [1798], 2 vol. in-8).
Éthelinde, ou la Recluse du lac ; par Charlotte Smith : traduit de l’anglais par M. de la Montagne, auteur de plusieurs ouvrages dramatiques (Paris, Maradan, 16 rue Pavée-André-des-Arcs, An VII [1798], 6 vol. in-18, fig.).
Éloge des perruques, enrichi de notes plus amples que le texte ; par le Docteur Akerlio [i.e. Deguerle] (Imprimerie de Crapelet, Paris, Maradan, 16 rue Pavée-André-des-Arcs, An VII [1798], in-12).
Voyage à Constantinople, en Italie, et aux îles de l’archipel, par l’Allemagne et la Hongrie [Irumberry de Salaberry] (Imprimerie de Crapelet, Paris, Maradan, 16 rue Pavée-André-des-Arcs, An VII [1798], in-8).

L’Église de Saint-Siffrid. Traduit de l’anglais, par L. F. Bertin. Seconde édition (Paris, Maradan, 16 rue Pavée-André-des-Arts, An VIII, 5 vol. in-18, fig.).

Stella, histoire anglaise. Par Aglaé D… F. [Deslacs Fleurieu] (Paris, Maradan, 16 rue Pavée-André-des-Arts, An VIII, 4 vol. in-12, fig.).

Voyages dans les Deux Siciles et dans quelques parties des Apennins, par Spallanzani, professeur d’histoire naturelle dans l’Université de Pavie. Traduit de l’italien par G. Toscan, bibliothécaire du Museum national d’histoire naturelle de Paris (Paris, Maradan, 16 rue Pavée-André-des-Arcs, An VIII, 6 vol. in-8, fig.).



Biévriana, ou Jeux de mots de M. de Bièvre […]. Par A. D. [Albéric Deville] (Paris, Maradan, 16 rue Pavée-André-des-Arcs, An VIII, in-8, portrait).


Les Enfans de l’abbaye, traduction de l’anglais de miss Regina-Maria Roche, par André Morellet (Paris, Maradan, 16 rue Pavée-André-des-Arcs, An VIII, 6 vol. in-12, fig.).

Lettres du Dr. William Kentisch, neveu de Smellie, au citoyen Baudelocque, sur quelques passages de son Traité d’accouchemens (Paris, Maradan, 16 rue Pavée-André-des-Arcs, An VIII, in-8).

Expériences sur la circulation observée dans l’universalité du systême vasculaire […] ; par Spallanzani. Ouvrage traduit de l’italien avec des notes […] ; par J. Tourdes, docteur en médecine de l’Université de Montpellier (Paris, Maradan, 16 rue Pavée-André-des-Arcs, An VIII, in-8).

Don Carlos, infant d’Espagne, par Frédéric Schiller : traduit de l’allemand par Adrien Lezay (Imprimerie de Crapelet, Paris, Maradan, 16 rue Pavée-André-des-Arcs, An VIII, in-8).


Voyage de vingt-quatre heures ; par Auguste-Hilarion Kératry (Paris, Maradan, 16 rue Pavée Saint-André-des-Arts, An 8, in-12, 3 fig.).


Voyage de Néarque, des bouches de l’Indus jusqu’à l’Euphrate, ou Journal de l’expédition de la flotte d’Alexandre […] : traduit de l’anglais de William Vincent, par J. B. L. J. [Jean-Baptiste-Louis-Joseph] Billecocq, homme de loi (Imprimerie de Crapelet, Paris, Maradan, 16 rue Pavée S. André-des-Arcs, An VIII, 3 vol. in-8, fig.).
De la littérature considérée dans ses rapports avec les institutions sociales ; par madame de Staël-Holstein (Imprimerie de Crapelet, Paris, Maradan, 16 rue Pavée-S.-André-des-Arcs, An VIII, 2 vol. in-8).



Malvina, par madame *** [Cottin], auteur de Claire d’Albe (Paris, Maradan, 16 rue Pavée-Saint-André-des-Arcs, An IX-1800, 4 vol. in-12, fig.).


Voyage dans le boudoir de Pauline, par L. F. M. B. L. [Louis-François-Marie Belin La Liborlière] (Paris, Maradan, 16 rue Pavée-André-des-Arts, An IX-1800, in-12, front.).

De la paix de l’Europe et de ses bases, par J. (Delisle) de Sales, de l’Institut national de France, et de l’Athénée de Lyon (Imprimerie de Crapelet, Paris, Maradan, 16 rue Pavée S. André-des-Arcs, An IX-1800, in-8).



Déportation et naufrage de J. J. Aymé, ex-législateur ; suivis du tableau de vie et de mort des déportés, à son départ de la Guyane (Paris, Maradan, 16 rue Pavée Saint-André-des-Arts, s. d. [v.1800], in-8, fig.).
Le Cultivateur anglois, ou Œuvres choisies d’agriculture, et d’économie rurale et politique, d’Arthur Young ; traduit de l’anglois par les CC. Lamarre, Benoist et Billecocq (Paris, Maradan, 16 rue Pavée-Saint-André-des-Arcs, An IX-1800-1801, 18 vol. in-8, pl.).
Nouvelle bibliothèque des romans, dans laquelle on donne l’analyse raisonnée des romans anciens et modernes […]. Par une Société de gens de lettres (Paris, Maradan, 16 rue Pavée-Saint-André-des-Arcs, An IX-1800-An XI-1803, 16 vol. in-12 par an).


Voyage dans les parties sud de l’Amérique septentrionale […]. Par Williams Bartram […], et trad. de l’angl. par P. V. Benoist (Paris, Maradan, 16 rue Pavée André-des-Arcs, An IX, 2 vol. in-8, cartes et pl.).


Voyage dans la Haute Pensylvanie et dans l’État de New-York, par un membre adoptif de la Nation Onéida. Traduit et publié par l’auteur des Lettres d’un cultivateur américain [Jean de Crèvecœur] (Imprimerie de Crapelet, Paris, Maradan, 16 rue Pavée S. André-des-Arcs, An IX-1801, 3 vol. in-8, cartes et fig.).
Le Petit La Bruyère, ou Caractères et mœurs des enfans de ce siècle. […]. Par madame de Genlis (Imprimerie de Crapelet, Paris, Maradan, 16 rue Pavée S. André-des-Arcs, An IX-1801, in-8).
Les Scandinaves, poëme, traduit du swéo-gothique […]. Par Joseph-Chérade Montbron (Paris, Maradan, 16 rue Pavée S. André-des-Arcs, An IX-1801, 2 vol. in-8, front.).

Herbier moral, ou Recueil de fables nouvelles, et autres poésies fugitives ; suivies d’un recueil de Romances d’éducation. Par madame de Genlis (Paris, Maradan, 16 rue Pavée S. André-des-Arcs, An IX-1801, in-12).
Nouveaux contes moraux, par Marmontel (Paris, Garnery, rue de Seine, ancien hôtel Mirabeau, et Maradan, 16 rue Pavée-S.-André des Arcs ; Strasbourg, Frères Levrault, An IX-1801, 4 vol. in-8, fig.).

Mémoires et voyages d’un émigré, publiés par Jes Nas Belin de Ballu, membre de l’Institut national, et de la ci-devant Académie des inscriptions et belles-lettres (Imprimerie de Guilleminet, Paris, Maradan, 16 rue Pavée Saint-André-des-Arts, An IX-1801, 3 vol. in-12).

Le Temps passé, ou les Malheurs de mademoiselle de Mo*** émigrée. Par Charlotte Bournon Malarme, de l’Académie des Arcades de Rome (Imprimerie de Guilleminet, Paris, Maradan, 16 rue Pavée Saint-André-des-Arts, An IX-1801, 2 vol. in-12, 2 front.).



Herman d’Unna, ou Aventures arrivées au commencement du quinzième siècle, dans le temps où le Tribunal secret avait sa plus grande influence ; traduit de l’allemand, par Jean-Nicolas-Étienne de Bock (Paris, Maradan, 16 rue Pavée-St.-André des Arts, et Metz, Behmer, An IX-1801, 2 vol. in-12, fig.).
Les Aveux de l’amitié. Par Élisabeth de B.*** [Bon] (Paris, Maradan, 16 rue Pavée-Saint-André-des-Arcs, An IX-1801, in-12).
Essais historiques sur les causes et les effets de la révolution de France […] ; par C. F. Beaulieu (Paris, Maradan, 16 rue Pavée-Saint-André-des-Arcs, An IX-1801-An XI-1803, 6 vol. in-8).

La Religion romaine en France, en l’année 1801, (l’an X du style français) ; par J. Esprit Bonnet (Paris, Maradan, 16 rue Pavée-Saint-André-des-Arcs, An X-1801, in-8).


Sermons de Mr. E. S. Reybaz, ministre du Saint Évangile, ci-devant représentant de la République de Genève près la République française (Imprimerie de Munier, Paris, Maradan, 16 rue Pavée-Saint-André-des-Arcs, An X-1801, 2 vol. in-8).



Soirées allemandes, ou Recueil de romans, nouvelles, pièces de théâtre, et ouvrages de tout genre ; traduits de l’Allemand par C. L. [Charles-Louis] Sevelinges (Imprimerie de Guilleminet, Paris, Maradan, 16 rue Pavée-Saint-André-des-Arts, An X-1801, 3 vol. in-18, fig.).


Busiris, ou le Nouveau Télémaque. Par J. S. [Jacques-Salbigoton] Quesné (Imprimerie du Journal militaire, Paris, Maradan, 16 rue Pavée-S.-André-des-Arts ; Fuchs, rue des Mathurins ; Debray, 235 Palais du Tribunat, ou à son dépôt 9 place du Muséum ; Lenormant, 42 rue des Prêtres-S.-Germain-l’Auxerrois ; Pougens, 10 quai de Voltaire ; Rouen, Guilbert, rue Nationale ; et chez les principaux libraires de l’Europe, An X-1801, 2 vol. in-12, fig.).
Nouvelles Heures à l’usage des enfans, depuis l’âge de cinq ans jusqu’à douze [Genlis] (Paris, Maradan, 16 rue Pavée-Saint-André-des-Arcs, 1801, in-18).
Histoire de l’empire de Russie, sous le règne de Catherine II, et à la fin du dix-huitième siècle ; par le révérend M. Tooke, membre de la Société royale de Londres […] : traduite de l’anglais, sur la deuxième édition, par M. S….. […] ; et revue par M. Leclerc, ancien capitaine au service de France (Imprimerie de Crapelet, Paris, Maradan, 16 rue Pavée-S.-André-des-Arcs, An X-1801, 6 vol. in-8).
Adèle et Théodore, ou Lettres sur l’éducation. Par madame de Genlis (Imprimerie de Crapelet, Paris, Maradan, 16 rue Pavée S. André-des-Arcs, An X-1801, 4 vol. in-12).

De l’accord de la philosophie avec la religion ; par J. J. Nagel (Paris, Maradan, 16 rue Pavée-Saint-André-des-Arcs, An X-1801, in-12).
Essai sur l’art de rendre les révolutions utiles [Bonnet] (Paris, Maradan, 16 rue Pavée Saint-André-des-Arcs, An X-1801, 2 vol. in-8).
Nouvelle méthode d’enseignement pour la première enfance […]. Par madame de Genlis. Nouvelle édition, revue, corrigée et augmentée (Imprimerie de Crapelet, Paris, Maradan, 16 rue Pavée S. André-des-Arcs, An X-1801, in-12).

De l’état de la culture en France, et des améliorations dont elle est susceptible ; par D. Depradt, membre de l’Assemblée Constituante (Imprimerie de Guilleminet, Paris, Maradan, 16 rue Pavée S. André-des-Arcs, An X-1802, 2 vol. in-8).
Discours moraux sur divers sujets, et particulièrement sur l’éducation ; par madame de Genlis (Imprimerie de Crapelet, Paris, Maradan, 16 rue Pavée S. André-des-Arcs, An X-1802, in-12).

Mon voyage au Mont d’Or, par l’auteur du Voyage à Constantinople, par l’Allemagne et la Hongrie [Irumberry de Salaberry] (Imprimerie de Crapelet, Paris, Maradan, 16 rue Pavée S. André-des-Arcs, An X-1802, in-8).

Les Annales de la vertu, ou Histoire universelle, iconographique et littéraire […] : par madame de Genlis (Imprimerie de Crapelet, Paris, Maradan, 16 rue Pavée S. André-des-Arcs, An X-1802, 5 vol. in-12).

Mon habit mordoré, ou Joseph et son maître. Par A… H… [Auguste-Hilarion] Kératry (Imprimerie de Guilleminet, Paris, Maradan, 16 rue Pavée S. André-des-Arcs, An X-1802, 2 vol. in-12).

Voyage en Krimée […] ; publié par un jeune russe […]. Traduit de l’allemand par L. H. Delamarre (Imprimerie de Crapelet, Paris, Maradan, 16 rue Pavée-S.-André-des-Arcs, An X-1802, in-8).


Elnathan, ou les Âges de l’homme ; traduit du chaldéen, par A. Barthès-Marmorières, ancien lieutenant-colonel helvétien (Imprimerie de Crapelet, Paris, Maradan, 16 rue Pavée S. André-des-Arcs, An X-1802, 3 vol. in-8).

Calendrier de Flore, ou Études de fleurs d’après nature. Par madame V. D. C******** [Victorine de Chastenay] (Imprimerie de Crapelet, Paris, Maradan, 16 rue Pavée-S.-André-des-Arcs, An X-1802, 2 vol. in-8).
Les Vœux téméraires, ou l’Enthousiasme. Par M.me de Genlis (Paris, Maradan, 16 rue Pavée-Saint-André-des-Arcs, An X-1802, 3 vol. in-12).


Du dix-huit Brumaire, opposé au systême de la Terreur. Par J. Fiévée (Paris, Maradan, 16 rue Pavée-Saint-André-des-Arcs, An X-1802, in-8).

Du juri en France. Par J. E. [Jean-Esprit] Bonnet (Paris, Maradan, 16 rue Pavée-Saint-André-des-Arcs, An X-1802, in-8).

Bélinde, conte moral de Maria Edgeworth, traduit de l’anglais par le traducteur d’Ethelwina, par L. S…. et par F. S…. (Imprimerie de Guilleminet, Paris, Maradan, 16 rue Pavée S. André-des-Arcs, An X-1802, 4 tomes in-12).
Histoire d’Agathon, traduction nouvelle et complète, faite sur la dernière édition des Œuvres de M. Wieland, par l’auteur de Pietro d’Alby et Gianetta [Pernay] (Imprimerie de Guilleminet, Paris, Maradan, 16 rue Pavée Saint-André-des-Arcs, An X-1802, 3 vol. in-12).     



La Libertéide, ou les Phases de la Révolution française […]. Par P. Moussard (Imprimerie de Brasseur aîné, Paris, L’Éditeur, libraire, 560 rue Helvétius, et Maradan, 16 rue Pavée, An X-1802, in-8, portrait).
Mademoiselle de Clermont, nouvelle historique, par Mme. de Genlis (Paris, Maradan, 16 rue Pavée St.-André-des-Arts, An 10-1802, in-18 ).

Dictionnaire universel des synonymes de la langue française, publiés jusqu’à ce jour, par Girard, Beauzée, Roubaud, et autres écrivains célèbres […]. Seconde édition (Paris, Maradan, 16 rue du Cimetière-Saint-André-des-Arts [sic], An XI-1802, 3 vol. in-12).
De l’homme considéré moralement ; de ses mœurs, et de celles des animaux. Par J. C. de La Métherie (Imprimerie de Guilleminet, Paris, Maradan, 16 rue Pavée S. André-des-Arcs, An XI-1802, 2 vol. in-8).
Amélie Mansfield. Par madame ***, auteur de Claire d’Albe et de Malvina [Cottin] (Paris, Maradan, 16 rue Pavée-Saint-André-des-Arcs, An XI-1802, 4 vol. in-12).
Nouveaux contes moraux, et nouvelles historiques ; par madame de Genlis (Imprimerie de Crapelet, Paris, Maradan, Pavée S. André-des-Arcs, An XI-1802, 3 vol. in-12).
États-Unis de l’Amérique à la fin du XVIIIe siècle. Par J. E. Bonnet (Paris, Maradan, 16 rue S. André-des-Arcs, s. d. [1802], 2 vol. in-8).



Almanach des gourmands, ou Calendrier nutritif, servant de guide dans les moyens de faire excellente chère […]. Par un vieux [sic] amateur (Paris, Maradan, 16 rue Pavée-Saint-André-des-Arcs, An XI-1803, in-18, front.).
Les Veillées du château, ou Cours de morale à l’usage des enfans. Par l’auteur d’Adèle et Théodore [Genlis] (Imprimerie de Crapelet, Paris, Maradan, 16 rue Pavée S. André-des-Arcs [16 rue Pavée Saint-André-des-Arcs], An XI-1803, 3 vol. in-12).

L’Alphabet raisonné, ou Explication de la figure des lettres, par M. l’abbé Moussaud, professeur émérite au collège de La Rochelle (Imprimerie de Crapelet, Paris, Maradan, rue Pavée S. André-des-Arcs, An XI-1803, 2 vol. in-8, fig.).
Les Petits Émigrés, ou Correspondance de quelques enfans, ouvrage fait pour servir à l’éducation de la jeunesse ; par MME de Genlis. Troisième édition (Paris, Maradan, 16 rue Pavée-Saint-André-des-Arcs, An XI-1803, 2 vol. in-12).
Le Confiseur moderne, ou l’Art du confiseur et du distillateur […]. Par J. J. Machet, confiseur et distillateur (Imprimerie de Guilleminet, Paris, Maradan, 16 rue Pavée S. André-des-Arcs, An XI-1803, in-8).
La Famille de Halden, traduit de l’allemand d’Auguste La Fontaine. Par M. V…… (Paris, Maradan, 16 rue Pavée-Saint-des-Arts [sic], An XI-1803, 4 vol. in-12).


Almanach des gourmands, servant de guide dans les moyens de faire excellente chère ; par un vieil amateur. Seconde année (Paris, Maradan, 16 rue Pavée-Saint-André-des-Arcs, An XII-1804, in-18, front.).

Les Souvenirs de Félicie L****. Par MME de Genlis (Paris, Maradan, 16 rue Pavée S. André-des-Arcs, An XII-1804, in-12).

Réflexions sur la miséricorde de Dieu. Par Mme de La Vallière ; […], précédées de sa vie pénitente, écrite par Mme de Genlis (Paris, Maradan, 16 rue Pavée S. André-des-Arcs, An XII-1804, in-12).


La Duchesse de La Vallière. Par madame de Genlis (Paris, Maradan, 16 rue Pavée S. André-des-Arcs, An XII-1804, 2 vol. in-12, front.).

En 1804, Maradan déménagea au 29 [dernier impair] rue des Grands-Augustins [VIe].

« La plupart des libraires de fonds ont leur magasin sur le quai des Grands-Augustins ; les Nouveautés se vendent au Palais-Royal, sous les galleries de bois. Voyez Maradan, pour les romans ; Deterville, pour la grammaire et les théâtres ; Fuchs, ainsi que Treuttel, Koenig et Levrault, pour les livres allemands ; Molini, pour les livres italiens ; Pougens, pour les nouveautés ; Duprat, pour les mathématiques ; Heinrichs, pour la politique, les voyages, la philosophie, etc. etc. »
(J.-F.-C. Blanvillain. Le Pariséum, ou Tableau de Paris, en l’An XII (1804.). Paris, Heinrichs, Le Normand, Petit, Debray et Mongie, p. 171-172)

Voyages par le cap de Bonne-Espérance dans l’archipel des Molucques […], de J. S. Stavorinus, chef d’escadre de la République batave. Traduits du hollandois, par H. J. Jansen (Paris, Maradan, 29 rue des Grands-Augustins, vis-à-vis la rue du Pont-de-Lodi, 1805, 3 vol. in-8, cartes et fig.).
Les Monumens religieux, ou Description critique et détaillée des monumens religieux, tableaux et statues des grands maîtres […]. Ouvrage fait pour les jeunes artistes, pour les voyageurs, et pour servir à l’éducation de la jeunesse. Par madame de Genlis (Imprimerie de Guilleminet, Paris, Maradan, 29 rue des Grands Augustins, vis-à-vis celle du Pont de Lodi, An XIII-1805, in-8).

Le Comte de Corke, surnommé le Grand, ou la Séduction sans artifice, suivi de six nouvelles ; par madame de Genlis (Paris, Maradan, 29 rue des Grands-Augustins, vis-à-vis la rue du Pont-de-Lodi, An XIII-1805, 2 vol. in-12).


Almanach des gourmands, servant de guide dans les moyens de faire excellente chère. Par un vieil amateur. Troisième année (Imprimerie de Cellot, Paris, Maradan, 29 rue des Grands-Augustins, An XIII-1805, in-18, front.).

Les Chevaliers du cygne, ou la Cour de Charlemagne. Par madame de Genlis (Paris, Maradan, 29 rue des Grands-Augustins, An XIII-1805, 3 vol. in-12).
L’Étude du cœur humain, suivie des cinq premières semaines d’un journal écrit sur les Pyrénées [Genlis] (Imprimerie de Cellot, Paris, Maradan, 29 rue des Grands-Augustins, An XIII-1805, in-12).

En 1806, Maradan déménagea au 9 rue des Grands-Augustins, vis-à-vis celle du Pont-de-Lodi [VIe].


Almanach des gourmands, servant de guide dans les moyens de faire excellente chère. Par un vieil amateur. Quatrième année (Imprimerie de Cellot, Paris, Maradan, 9 rue des Grands-Augustins, 1806, in-18, front.).

Esprit de madame de Genlis, ou portraits, caractères, maximes et pensées, extraits de tous ses ouvrages publiés jusqu’à ce jour. Par M. Demonceaux, avocat (Paris, Maradan, 9 rue des Gr.-Augustins, Imprimerie de Hardy, 1806, in-12).
Lettre sur le Valais, sur les mœurs de ses habitans […]. Par M. Eschasseriaux (Imprimerie de Cellot, Paris, Maradan, 9 rue des Grands-Augustins, 1806, in-8).

Madame de Maintenon, pour servir de suite à l’Histoire de la duchesse de La Vallière. Par madame de Genlis (Imprimerie de Cellot, Paris, Maradan, 9 rue des Grands-Augustins, 1806, in-8).

État de l’Europe continentale à l’égard de l’Angleterre, après la victoire d’Austerlitz. Par J. E. Bonnet (Imprimerie de Cellot, Paris, Maradan, 9 rue des Grands-Augustins, et chez les marchands de nouveautés, 1806, in-8).
Mémoire contenant le projet de l’établissement d’un commerce maritime à Paris et à Versailles. Par M. Ducrest (Imprimerie de Cellot, Paris, Maradan, 9 rue des Grands-Augustins, 1806, in-8).


Suite des souvenirs de Félicie L***. Par MME. de Genlis (Paris, Maradan, 9 rue des Grands-Augustins, et Librairie Stéréotype H. Nicolle, 15 rue des Petits-Augustins, 1807, in-12).


Le Duc de Lauzun. Par madame de S….. Y [Sartory], née de W….. N. [Wimpfen] (Paris, Maradan, 9 rue des Grands-Augustins, 1807, 2 vol. in-12, front.).

Œuvres posthumes du duc de Nivernois […]. Par N. François (de Neufchâteau.) (Paris, Maradan, 9 rue des Grands Augustins, 1807, 2 vol. in-8).


Almanach des gourmands, servant de guide dans les moyens de faire excellente chère. Par un vieil amateur. Cinquième année (Imprimerie de Cellot, Paris, Maradan, 9 rue des Grands-Augustins, 1807, in-18, front.).

Choix des lettres édifiantes, écrites des missions étrangères […] ; par M.*** [Jean-Baptiste Montmignon], ancien archidiacre et vicaire-général de Soissons (Paris, Maradan, 9 rue des Grands-Augustins, 1808, 3 vol. in-8 [t. I-t. III] ; Paris, Maradan, 9 rue des Grands-Augustins, et H. Nicolle, 12 rue de Seine, 1809, 5 vol. in-8 [t. IV-t. VIII], front.).

De la littérature des nègres, ou Recherches sur leurs facultés intellectuelles, leurs qualités morales et leur littérature […] ; par H. Grégoire, ancien évêque de Blois (Paris, Maradan, 9 rue des Grands-Augustins, 1808, in-8).
Sainclair ou la Victime des sciences et des arts, nouvelle par MME de Genlis (Paris, Maradan, 9 rue des Grands Augustins, 1808, in-18).
Bélisaire ; par madame de Genlis (Paris, Maradan, 9 rue des Grands-Augustins, 1808, in-8).
Du génie des peuples anciens, ou Tableau historique et littéraire du développement de l’esprit humain chez les peuples anciens […]. Par Mme V. de C******** [Victorine de Chastenay] (Paris, Maradan, 9 rue des Grands-Augustins, vis-à-vis celle du Pont de Lodi, 1808, 4 vol. in-8).

Tableau historique des nations, ou rapprochement des principaux événemens arrivés, à la même époque, sur la surface de la terre […] ; par M. E. Jondot (Paris, L’Auteur, 23 rue Cassette, et Maradan, 9 rue des Grands-Augustins, 1808, 4 vol. in-8).
Notice de l’ouvrage de M. l’évêque et sénateur Grégoire, intitulé : De la littérature des nègres. Par J. D. Lanjuinais (Paris, Maradan, 9 rue des Grands-Augustins, 1808, in-8).


Almanach des gourmands, servant de guide dans les moyens de faire excellente chère. Par un vieil amateur. Sixième année (Imprimerie de Cellot, Paris, Maradan, 9 rue des Grands-Augustins, 1808, in-18, front.).


Assemblée de l'Etat-Major des Gobe-Mouches

Omniana, ou Extrait des archives de la société universelle des gobe-mouches, dédié à S. S. le président, fondateur et général en chef ; par C. A. [Claude-Athanase] Moucheron [pseud. de Fortia de Piles], son premier aide-de-camp (Paris, Maradan, 9 rue des Grands-Augustins ; Petit, Palais-Royal, galerie de bois ; Delajonchère, Palais-Royal, galerie de Virginie, 1808, in-12, front.).
Les Loisirs de Polymnie et d’Euterpe, ou Choix de poésies diverses de M. S. E. [Samuel-Élias] de Bridel (Paris, Maradan, 9 rue des Grands-Augustins, 1808, in-8).


Alphonse, ou le Fils naturel ; par Mme de Genlis (Paris, Maradan, 9 rue des Grands-Augustins, 1809, 2 vol. in-12).

L’Heureux Parisien, ou Esquisse des mœurs du dix-huitième siècle [Eymery] (Paris, Maradan, 9 rue des Grands-Augustins, 1809, 4 vol. in-12).

Traités sur l’éducation des abeilles et des vers à soie. Par C. F. A. Delalauze, coopérateur du Cours complet d’agriculture, rédigé par l’abbé Rozier (Imprimerie de Cellot, Paris, Maradan, 9 rue des Grands-Augustins, 1809, in-8, fig.).

Nouveau dictionnaire universel des synonymes de la langue française […]. Par M. F. Guizot (Paris, Maradan, 9 rue des Grands-Augustins, vis-à-vis celle du Pont de Lodi, 1809, 2 vol. in-8).
Christophe Colomb, ou Notice d’un livre italien concernant cet illustre navigateur. Par J. D. Lanjuinais, membre de l’Institut (Paris, Maradan, 9 rue des Grands-Augustins, 1809, in-8).
Esquisses historiques et biographiques des progrès de la botanique en Angleterre […] ; ouvrage traduit de l’anglais de Richard Pulteney, membre de la Société royale de Londres (Imprimerie de Cellot, Paris, Maradan, 9 rue des Grands-Augustins, 1809, 2 vol. in-8).

La Botanique historique et littéraire […] ; suivie d’une nouvelle intitulée : Les Fleurs, ou les Artistes. Par madame de Genlis (Paris, Maradan, 9 rue des Grands-Augustins, 1810, 2 vol. in-12).
Le Génie de Virgile, ouvrage posthume de Malfilatre, publié […] par P. A. M. [Pierre-Auguste-Marie] Miger (Paris, Maradan, 9 rue des Grands-Augustins, 1810, 4 vol. in-8).


Le Cabinet du jeune naturaliste ou Tableaux intéressants de l’histoire des animaux […] ; traduit de l’anglais, de M. Thomas Smith (Paris, Maradan, 9 rue des Grands Augustins, 1810, 6 vol. in-12, 65 fig.).
Études sur la théorie de l’avenir, ou Considérations sur les merveilles et les mystères de la nature […]. Par F. C. T****** [François Claude Turlot] (Paris, Maradan, 9 rue des Grands-Augustins, vis-à-vis celle du Pont de Lodi, 1810, 2 vol. in-8).
Madame de Maintenon, peinte par elle-même (Paris, Maradan, 9 rue des Grands-Augustins, 1810, in-8).

Maison rustique, pour servir à l’éducation de la jeunesse, ou Retour en France d’une famille émigrée […]. Par madame de Genlis (Paris, Maradan, 9 rue des Grands-Augustins, 1810, 3 vol. in-8).
De l’état des beaux-arts en France, et du salon de 1810. Par Fr. Guizot (Paris, Maradan, 9 rue des Grands-Augustins, 1810, in-8).

De l’influence des femmes sur la littérature française, comme protectrices des lettres et comme auteurs ; ou Précis de l’histoire des femmes françaises les plus célèbres. Par madame de Genlis (Paris, Maradan, 9 rue des Grands-Augustins, 1811, in-8).

Théâtre de société, par madame de Genlis (Paris, Maradan, 9 rue des Grands-Augustins, 1811, 2 vol. in-8).

Observations critiques pour servir à l’histoire de la littérature du 19me siècle ; ou Réponse de Mme de Genlis à M. T. et NL., etc. sur les critiques de son dernier ouvrage intitulé : De l’influence des femmes sur la littérature française (Paris, Maradan, 9 rue des Grands-Augustins, 1811, in-8).
Examen critique de l’ouvrage intitulé : Biographie universelle, ouvrage entièrement neuf, etc. ; par madame de Genlis (Paris, Maradan, 9 rue des Grands-Augustins, 1811, in-8).
Explication de l’origine et du secret du vrai jury, et comparaison avec le jury anglais et le jury français […]. Par M. J. B. [Jean-Baptiste] Selves, ancien avocat au parlement de Toulouse (Paris, Maradan, 9 rue des Grands-Augustins, 1811, in-8).

Le Règne de Louis XI et de l’influence qu’il a eue jusque sur les derniers temps de la troisième dynastie. Par Alexis Dumesnil (Paris, Maradan, 9 rue des Grands-Augustins, Imprimerie de P. Didot l’aîné, 1811, in-8).

Œuvres complètes de Chamfort, de l’Académie française. Troisième édition (Paris, Maradan, 9 rue des Grands-Augustins, 1812, 2 vol. in-8).

Tableau des désordres dans l’administration de la justice, et des moyens d’y remédier ; par J. B. Selves, ex-législateur, ancien magistrat (Paris, Maradan, 9 rue des Grands-Augustins, 1812, in-8).
Éloge de Michel de Montaigne, par Marie J. J. [Jacques-Joseph] Victorin-Fabre (Paris, Maradan, 9 rue des Grands-Augustins, 1812, in-8).

Le Siège de La Rochelle, ou le Malheur et la conscience. Par MME de Genlis. Quatrième édition (Paris, Maradan, 9 rue des Grands-Augustins, 1812, 2 vol. in-12).
Pensées d’Horace, extraites de ses odes, satires, épitres, et de son Art poétique, par S. C. [Simon-Charles] Miger (Paris, Maradan, 9 rue des Grands-Augustins, 1812, in-18).


Sabine ou Matinée d’une dame romaine à sa toilette, à la fin du premier siècle de l’ère chrétienne […]. Traduit de l’allemand de C. A. Boettiger (Paris, Maradan, 9 rue des Grands-Augustins, 1813, in-8, 13 pl.).

Éloge de Blaise Pascal. Par Alexis Dumesnil (Paris, Maradan, 9 rue des Grands-Augustins, 1813, in-8).

Histoire des avocats au parlement et du barreau de Paris […] ; par M. Fournel, ancien avocat au parlement de Paris (Paris, Maradan, 9 rue des Grands-Augustins, 1813, 2 vol. in-8).
Mademoiselle de La Fayette, ou le Siècle de Louis XIII. Par Mme de Genlis (Paris, Maradan, 9 rue des Grands-Augustins, 1813, 2 vol. in-12).

Théâtre d’éducation. Par Mme de Genlis […]. Nouvelle édition (Paris, Maradan, 9 rue des Grands-Augustins, 1813, 5 vol. in-12).



Commentaire sur le théâtre de Voltaire, par M. de La Harpe […]. Recueilli et publié par *** [Decroix] (Paris, Maradan, 9 rue des Grands-Augustins, 1814, in-8).
Du gouvernement, des mœurs et des conditions en France, avant la révolution […] ; par M. Sénac de Meilhan, ancien intendant de Valenciennes (Paris, Maradan, 9 rue des Grands-Augustins, 1814, in-8).
Les Hermites des marais Pontins. Par Mme la comtesse de Genlis (Paris, Maradan, 9 rue des Grands-Augustins, 1814, in-18).



Fables nouvelles, dédiées à son altesse royale Madame, duchesse d’Angoulême ; par M. Jauffret (Paris, Maradan, 9 rue des Grands-Augustins, 1815, 2 vol. in-12, fig.).
Le Prisonnier en Russie (Paris, Maradan, 9 rue des Grands-Augustins, 1815, in-12).
De l’existence de Dieu, et de l’immortalité de l’âme. Par M. Kératry (Paris, Maradan, 9 rue des Grands-Augustins, 1815, in-12).
Histoire de Henri le Grand, par MME la comtesse de Genlis (Paris, Maradan, 9 rue des Grands-Augustins, 1815, 2 vol. in-8).

Jeanne de France, nouvelle historique, par Mme. la comtesse de Genlis (Paris, Maradan, 9 rue des Grands-Augustins, 1816, 2 vol. in-12).

En 1816, Maradan déménagea au 9 rue Guénégaud [VIe]. 


Essai sur l’histoire et l’état actuel de l’instruction publique en France, par F. Guizot, maître des requêtes au Conseil d’État, et professeur d’histoire moderne à l’Académie de Paris (Paris, Maradan, 9 rue Guénégaud, 1816, in-8).
Du gouvernement représentatif et de l’état actuel de la France ; par F. Guizot, maître des requêtes au Conseil d’État, et professeur d’histoire moderne à l’Académie de Paris (Paris, Maradan, 9 rue Guénégaud, 1816, in-8).
Les Chevaliers normands, en Italie et en Sicile ; et considérations générales sur l’histoire de la chevalerie […]. Par Mme. V. de C******** [Victorine de Chastenay] (Paris, Maradan, 9 rue Guénégaud, 1816, in-8).

Tableau historique de l’état et des progrès de la littérature française, depuis 1789 ; par Marie-Joseph de Chénier (Paris, Maradan, 9 rue Guénégaud, 1816, in-8).

Confession de Madame *** [Fourqueux]. Principes de morale pour se conduire dans le monde (Paris, Maradan, 9 rue Guénégaud, 1817, 2 vol. in-12).

Zuma ou la Découverte du quinquina […] ; par Mme. la comtesse de Genlis (Paris, Maradan, 9 rue Guénégaud, 1817, in-12).


Émilia, ou le Danger de l’exaltation [Maussion] (Paris, Maradan, 9 rue Guénégaud, 1817, 2 vol. in-12, fig.).


Les Tableaux de M. le comte de Forbin, ou la Mort de Pline l’Ancien, et Inès de Castro, nouvelles historiques. Par MME la comtesse de Genlis (Paris, Maradan, 9 rue Guénégaud, Imprimerie de P. Didot l’Aîné, 1817, in-8, 2 pl.).

Observations critiques sur l’ouvrage intitulé : Le Génie du christianisme ; par M. de Chateaubriand. Pour faire suite au Tableau de la littérature française, par M. J. de Chénier (Imprimerie d’Ange Clo, Paris, Maradan, 9 rue Guénégaud, 1817, in-8).

Inductions morales et physiologiques, par A. H. Kératry (Paris, Maradan, 9 rue Guénégaud, 1817, in-8).
Tableau de la constitution du royaume d’Angleterre, par Georges Custance, traduit de l’anglais sur la troisième édition (Paris, Maradan, 9 rue Guénégaud, 1817, in-8).


Charles Barimore […]. Troisième édition [Forbin] (Paris, Maradan, 9 rue Guénégaud, Imprimerie de P. Didot l’Aîné, 1817, in-8, fig.).
Auguste et Frédéric. Par madame de B*** [Bawr] (Paris, H. Nicolle, Librairie Stéréotype, 12 rue de Seine, et Maradan, 9 rue Guénégaud, 1817, 2 vol. in-12).



Annales littéraires ou Choix chronologique des principaux articles de littérature, insérés par M. Dussault, dans le Journal des Débats, depuis 1800 jusqu’à 1817 inclusivement (Imprimerie d’A. [Ange] Clo, Paris, Maradan, 9 rue Guénégaud, et Lenormant, 5 quai de Conti, 1818, 4 vol. in-8).

Fragmens du cours de littérature, fait à l’Athenée de Paris en 1806 et 1807 ; par M. J. de Chénier (Imprimerie d’A. [Ange] Clo, Paris, Maradan, 9 rue Guénégaud, 1818, in-8).

Mémoires secrets sur l’établissement de la Maison de Bourbon en Espagne, extraits de la correspondance du marquis de Louville, gentilhomme de la chambre de Philippe V (Paris, Maradan, 9 rue Guénégaud, 1818, 2 vol. in-8).

Notices sur le président De Thou et sur Jacques Harris, auteur de l’Hermès, traduites de l’anglais par A. M. H. [Antoine-Marie-Henri] Boulard (Paris, Maradan, rue Guénégaud, Imprimerie de MME Hérissant Le Doux, 1818, in-8).
Le Rideau levé, ou Petite Revue des grands théâtres [Sévelinges] (Imprimerie de Didot Jeune, Paris, Maradan, 9 rue Guénégaud, 1818, in-8).
Voyages poétiques d’Eugène et d’Antonine ; par Mme la comtesse de Genlis (Paris, Maradan, 9 rue Guénégaud, 1818, in-12).

De l’influence des passions sur le bonheur des individus et des nations, par madame de Staël-Holstein (Paris, Maradan, 9 rue Guénégaud, 1818, in-8).
Histoire littéraire des XIeme et XIIeme siècles de l’ère chrétienne, traduite de l’anglais de Berington [par Boulard] (Paris, Maradan, 9 rue Guénégaud, novembre 1818, in-8).



De l’équilibre du pouvoir en Europe. Traduit de l’anglais, de M. Gould Francis Leckie, par W. [Gauttier]
(Paris, Maradan, 9 rue Guénégaud, 1819, in-8).
La cour du 16 rue Visconti, aujourd'hui

La cour du 16 rue Visconti, en 1910 (photo. Atget)

En 1819, Maradan déménagea, pour la septième et dernière fois, au 16 rue des Marais, faubourg Saint-Germain [rue Visconti, VIe], dans une maison construite vers 1685, qu’il avait achetée le 29 septembre 1818 à Jean-Julien Lucas, marchand de couleurs.

Histoire de Cromwell, d’après les mémoires du temps et les recueils parlementaires ; par M. Villemain (Paris, Maradan, 16 rue des Marais, Faub. S.-Germain, 1819, 2 vol. in-8).

Essai historique sur le règne de Charles II, par Jules Berthevin, pouvant faire suite à l’Histoire de Cromwell (Paris, Maradan, 16 rue des Marais, Faubourg Saint-Germain, et Pélicier, Palais-Royal, 1819, in-8).
La Nuée sur le sanctuaire, ou Quelque Chose dont la philosophie orgueilleuse de notre siècle ne se doute pas. Par le conseiller d’Eckhartshausen (Paris, Maradan, 16 rue des Marais, Faub. S.-Germain, et P. Lenormant, 5 quai Conti, 1819, in-8, fig.).

Documens nécessaires pour l’intelligence de l’histoire de France en 1820. Par M. Kératry, député du Finistère (Paris, Maradan, 16 rue des Marais, Faubourg Saint- Germain, et Béchet, 57 quai des Augustins, août 1820, in-8).

Nouvelles lettres de MLLE de Lespinasse, suivies du portrait de M. de Mora (Paris, Maradan, 16 rue des Marais, F.-S.-G., 1820, in-8).



Annuaire de l’école française de peinture, ou Lettres sur le salon de 1819 ; par M. Kératry (Paris, Maradan, 16 rue des Marais, F.-B.-G. [sic], et Baudouin frères, 36 rue de Vaugirard, 1820, in-12, fig.).
Anecdotes relatives à quelques personnes, et à plusieurs événemens remarquables de la révolution. Par J.-B. Harmand (de la Meuse), ancien député, et ex-préfet du département du Bas-Rhin. Nouvelle édition (Paris, Maradan, 16 rue des Marais, Faubourg-Saint- Germain, 1820, in-8).
Roman d’optique, ou Probabilités sur l’existence de différentes espèces de vues, d’après lesquelles on examine Si l’homme voit la nature sous son plus bel aspect. Par M. l’abbé Moussaud, professeur-émérite au collège de La Rochelle […]. Nouvelle édition (Paris, Maradan, Faubourg S.t-Germain [sic], rue des Marais, et La Rochelle, C. Bouyer, 28 vis-à-vis la Place-d’Armes, 1820, in-8).
Dissertation sur les découvertes des anciens dans l’Asie ; traduite de l’anglais par MR A.-M.-H. Boulard (Paris, Maradan, 16 rue des Marais, 1820, in-8).
Traité sur le cancer de la matrice et sur les maladies des voies utérines […] ; par E. G. Patrix, docteur en médecine (Paris, L’Auteur, 3 rue de l’Observance, et Maradan, 16 rue des Marais, faubourg Saint-Germain, 1820, in-8, 3 pl.).

Agnès de France, ou le Douzième siècle. Roman historique, par Mme Simons-Candeille (Paris, Maradan, 16 rue des Marais, F. S. G., 1821, 3 vol. in-8).

Histoire littéraire du treizième siècle de l’ère chrétienne, traduite de l’anglais de Berington par A. M. H. B. [Antoine-Marie-Henri Boulard] (Paris, Maradan, 16 rue des Marais, F. S. G., 1821, in-8).
La France telle qu’on l’a faite, ou Suite aux documens pour servir à l’intelligence de l’histoire de France en 1820 et 1821 ; par M. Kératry, élu député du Finistère à la session de 1818 (Paris, Maradan, 16 rue des Marais, Faubourg Saint-Germain ; Delaunay, Palais-Royal ; Pélicier, 7 et 8 première cour du Palais-Royal, 1821, in-8).
De l’organisation municipale en France […]. Par M. le comte Lanjuinais, pair de France, et M. Kératry, député du Finistère (Paris, Maradan, 16 rue des Marais, F.-S.-G. ; Baudouin frères, 36 rue de Vaugirard ; Delaunay et Pélicier, Palais-Royal, 1821, in-8).
Palmyre et Flaminie, ou le Secret. Par MME. la comtesse de Genlis (Paris, Maradan, 16 rue des Marais, F.-S.-G., 1821, 2 vol. in-8).

Voyage de Polyclète, ou Lettres romaines ; par le baron de Théis (Paris, Maradan, 16 rue des Marais, F. S. G., 1821, 3 vol. in-8).
De l’esprit des institutions politiques. Par J.-A.-F. [Jean-Antoine-François] Massabiau, sous-bibliothécaire de Ste-Geneviève (Paris, Maradan, 16 rue des Marais, Faubourg St.-Germain, 1821, Imprimerie de Denugon, 2 vol. in-8).
De l’origine de la crémation, ou de l’usage de brûler les corps ; dissertation traduite de l’anglais de M. Jamieson, membre de la Société royale d’Édimbourg ; par A. M. H. B*** [Antoine-Marie-Henri Boulard] (Paris, Pélicier, place du Palais-Royal ; Amyot, 6 rue de la Paix ; Desbeausseaux et Colnet, quai Malaquais ; Baudry, rue du Coq ; Maradan, 16 rue des Marais, F. S. G., 1821, in-8).
Les Bergères de Madian, ou la Jeunesse de Moïse. Poème en prose en six chants, par MME. de Genlis. Nouvelle édition (Paris, Maradan, 16 rue des Marais, 1821, in-18).
Prières, ou Manuel de piété, proposé à tous les fidèles et particulièrement aux jeunes personnes et aux maisons d’éducation. Nouvelle édition [Genlis] (Paris, Maradan, 16 rue des Marais, F.-S.-G., 1821, in-12, 4 fig.).


Salon de mil huit cent vingt-deux […] ; par M. A. Thiers (Paris, Maradan, 16 rue des Marais, Faubourg Saint-Germain, 1822, in-8, 5 lithographies).
L’Art historique, poëme en quatre chants [Roure] (Paris, Maradan, 16 rue des Marais, et Labitte, 11 quai Malaquais, 1822, in-8).


La Famille royaliste par l’auteur de Lionel [La Tour-Dupin] (Paris, Maradan, 16 rue des Marais, et Ed. Garnot, 7 rue Pavée St André des Arts, 1822, 3 vol. in-12, 3 lithographies).

En octobre 1822, Jacques-Frédéric Lecointe et Étienne Durey, libraires, 49 quai des Augustins [quai des Grands Augustins, VIe], acquirent de Maradan les Œuvres de Mme de Genlis, puis, de madame de Genlis la prorogation de propriété pour cinq ans de quelques-uns de ses ouvrages.

Claude-François Maradan mourut le 27 janvier 1823, 16 rue du Marais, faubourg Saint-Germain.

« La librairie de Paris vient d’éprouver une perte pénible par la mort de M. Maradan, éditeur des Œuvres de Mme de Genlis. Ses qualités personnelles lui avaient attiré l’amitié d’un grand nombre d’hommes de lettres ; l’aménité de son caractère se manifestait jusques dans les moindres affaires commerciales. Puisse M. Tezenas (de Montbrison) ne composer jamais son conseil des dix que d’hommes qui, comme M. Maradan, royaliste sous tous les régimes, savent allier ce qu’on doit au prince avec les intérêts d’un commerce immense, qui exige, non des suppressions d’opinion, mais des réglemens sages et modérés. M. Grimber, premier commis de M. Maradan, continue à suivre les affaires ; ses magasins sont toujours rue des Marais, n. 16, faubourg Saint-Germain. »
(Le Constitutionel, mercredi 12 février 1823)

« Vous avez bien deviné que la perte que je déplorois étoit celle de M. Maradan, brave et digne homme et libraire honnête, franc, loyal et même grand dans les affaires, si jamais il en fut. J’en ai fait souvent l’épreuve pendant près de 20 ans que nous avons travaillé ensemble, sur les 29 qui composoient notre liaison. »
(Lettre de La Reynière au marquis de Cussy, Villiers-sur-Orge, 13 février 1823) 

Son employé depuis 21 ans, Jean-Pierre Grimbert (1770-1858), acquit le fonds de librairie, avec les propriétés littéraires qui en dépendaient. Breveté le 9 avril 1823, il transporta la librairie au 14 rue de Savoie [VIe].
Les héritiers de Maradan se firent saisir la propriété du 16 rue des Marais : elle fut adjugée au comte Auguste-Guy Porlier de Rubelles (1783-1860), le 29 novembre 1823.